La berce : les coléoptères s'endorment...

par Les insectiflores

publié dans Coléoptère , Ombellifère

.. sur leurs rosacées ou apiacées plutôt que lauriers ! Bien qu'ils soient des pollinisateurs généralistes, les coléoptères s'orientent vers des fleurs dont le pollen et le nectar sont facilement accessibles. Deux types de fleurs répondent à ce critère :

  1. les fleurs simples à corolle plate et peu profonde, telles les roses de Rosa soulieana sur lesquelles ont été observés en juin des coléoptères (voir l'article 'Soulié : le pied pour les coléoptères'). Rosa soulieana est une rosacée.
  2. de petites fleurs regroupées en inflorescences formant une surface suffisamment large permettant l'atterrisage des coléoptères. C'est le cas des fleurs de la Grande berce, une apiacée dont les ombelles peuvent atteindre 20 cm, qui ont attiré les coléoptères présentés dans cet article.

En effet la conformation des pièces buccales de la plupart des coléoptères les contraint à lécher le nectar alors que les abeilles, entres autres, ont la faculté d'aspirer cette substance nutritive.   

L'espèce Leptura livida se rencontre souvent sur le fleurs d'apiacées.

La Rhagonyche fauve fréquente assidûment les fleurs de la berce.

La Rhagonyche fauve fréquente assidûment les fleurs de la berce.

Commenter cet article