Ba-taille de guêpe : Isodonte vs Cerceris

par Les Insectiflores

Isondontia mexicana

Ba-taille de guêpe : Isodonte vs Cerceris

La tension est à son comble sur les inflorescences de menthe... A ma droite, une guêpe latinos, Isodontia mexicana, vite rejointe par une congénère, elle cherche à accaparer le nectar produit par les fleurs de la lamiacée. A ma gauche, un insecte du genre Cerceris qui entend bien avoir sa part du gâteau. La cohabitation s'annonce difficile entre les deux hyménoptères.

L'isodonte mexicaine est une fidèle du jardin qui avait fait une entrée remarquée l'automne dernier (voir 'Pas folle la guêpe mexicaine'). En revanche, le Cerceris est un nouveau venu appartenant, sous toutes réserves, à l'espèce rybyensis.

Les moeurs, disons particulières comme nous allons le voir, des Cerceris méritent bien un petit aparté :

Les Cerceris sont des 'guêpes fouisseuses'. La femelle creuse des galeries dans le sol pour y déposer ses oeufs. Le Cerceris capture alors un insecte qu'il paralyse en lui instillant une subsance neuro-toxique. La victime, qui a été introduite dans la galerie, sera 'grignotée' paralysée certes mais encore vivante par la larve du Cerceris.

Ba-taille de guêpe : Isodonte vs Cerceris
Commenter cet article