Les papillons butinent et les abeilles papillonnent !

par Les insectiflores

publié dans Astéracée

Point d'orgue du Festival d'Automne au Jardin du Rivage des Syrphes : la floraison des asters.

A votre gauche, sur une variété indéterminée d'aster à feuilles rugueuses (Aster novae-angliae) s'affaire une abeille. Les asters, plantes mélliféres florissant jusqu'aux gelées, sont une aubaine pour les butineurs.

C'est avec plaisir que nous voyons les abeilles, jusqu'ici plutôt rares au Jardin  du Rivage des Syrphes, si nombreuses au point que l'on entend un bourdonnement en approchant du massif !

Sont représentées au Jardin du Rivage des Syrphes les variétés d'asters suivantes : Marina Wolkonsky (bleu violacé foncé, mi-saison) et Rubinschatz (rouge rubis, hatif).
Les asters appartiennent à la famille des composées, tout comme la marguerite. D'ailleurs, la fleur d'aster dont le coeur est le plus souvent jaune ressemble à une petite marguerite. Les fleurs des plantes de la famille des composées sont généralement riches en nectar. L'aster est donc particulièrement attractif pour les insectes auxiliaires et les butineurs en général. 

Mais les asters n'attirent pas que les abeilles... Le banquet du Festival d'Automne du Jardin du Rivage des syrphes est trés fréquenté par les papillons. La floraison de l'aster fait le bonheur de ce lépidoptère qu'est le papillon. Au moment où le nectar se fait rare, la floraison abondante et tardive des asters représente une aubaine pour nos papillons.

Mais attention, à l'inverse des abeilles, les papillons ne sont pas des pollinisateurs. Leur principal intérêt tient à leur beauté.

Nous reviendrons dans un prochain article sur les différentes espèces de papillons fréquentant le Jardin du Rivage des Syrphes. Vous saurez bientôt tout sur le citron (Gonepteryx rhamni) ou celui ci-dessous...
 
 
Commenter cet article