La Pollinisation vibratile de la tomate

par Les insectiflores

publié dans Hyménoptère

Quel rapport entre la consoude, le bourdon et la tomate ? C'est la pollinisation vibratile. Une explication s'impose : la pollinisation de la tomate est optimisée par la 'vibration' des organes reproducteurs que génére le bourdon en visitant la fleur. L'auxiliaire intervient donc en qualité d'agent vibrant. Et la consoude dans tout ça ! La consoude présente une fleur à corolle profonde appréciée des bourdons. L'appétence de cet auxiliaire pour la consoude a déjà été abordée dans plusieurs articles du blog. La culture de  plusieurs variétés de consoude assure alors la présence assidue des bourdons qui en retour pollinisent par vibration les fleurs de tomates. 

N.b. : l'abeille est incapable de faire 'vibrer' la fleur de tomate.

 

La floraison de la consoude de Russie. On devine la présence d'un bourdon butinant tête bêche.

    Consoude de Russie

A droite, on perçoit l'auxilaire en butinage frontal sur une consoude officinale.

  Consoude officinale

La corolle pourpre sombre presque noire de la consoude Empire. On remarquera le 'duvet' recouvrant tant la fleur que la feuille. 

 

Consoude 'Empire'

Le bleu azur d'une consoude non identifiée (Symphitum azureum ?).

  Symphitum azureum
Commenter cet article