Constance ou Marina : faites votre choix !

par Les insectiflores

ASTER
Marina Constance

Pour Marina, taper 1, pour Constance, taper 2. Ça ressemble à de la télé-réalité, mais rassurez-vous il s'agit de comparer deux variétés d'aster !  Nous avions déjà évoqué ces variétés qui ont été présentées dans un article paru dans L'Art des jardins.
 

L'auteur de cet article décrit Marina Wolkonsky comme un aster d'un violet somptueux, très brillant, au coeur d'or. Constance, certes très proche, tirerait un peu plus sur le pourpre.

 

Le moins que l'on puisse dire c'est que la différence ne saute pas aux yeux. La question de la tonalité plus ou moins pourpre demande à être nuancée, au propre comme au figuré. Selon que le pied d'aster sera exposé ou non au soleil et la floraison plus ou moins avancée, la nuance sera très différente. Dans les faits, il n'y a que peu, pour ne pas dire pas, de différence notable entre les fleurs de ces deux variétés.


En revanche, les ports de Constance et de Marina diffèrent : la première apparait plus trapue, la seconde plus haute. Concrètement, on aura intérêt à planter Constance en compagnie de végétaux restant 'bas'. Marina peut rivaliser avec d'autres plantes à grand développement, se mettant ainsi mutuellement en valeur.

Marina1.jpg
IMGP4289
Commenter cet article

Shûki 03/09/2011 18:45


Bonsoir,
Je découvre avec plaisir votre blog... merci pour les infos sur les asters, des fleurs que j'apprécie mais je ne serais pas contre introduire de nouvelles variétés dans mon jardin. Savez-vous où
l'on peut se procurer Marina et Constance ? Merci, à bientôt


Les insectiflores 05/09/2011 20:16



Bonjour, l'article de L'Art des jardins que je cite mentionne plusieurs pépinières : Le Jardin d'Adoué (j'y ai commandé Constance, vpc), Pépinières Delabroye, Thierry Denis (j'y suis allé, c'est
dans la Nièvre), Lepage (spécialiste vpc), Le Jardin de campagne (pas de vpc, il faut se déplacer, c'est en rég° parisienne, j'y ai acheté Marina Wolkonsky), Pépinières Bouet-Servat, Lumen,
plantes vivaces et Le Clos d'armoise. Toutes ces pépinières ont des sites internet.


'Les asters, stars de l'automne', L'Art des jardins, automne 2010, n° 6.