La pollinisation : ce n'est pas la taille qui compte !

par Les insectiflores

publié dans Rosacée

Comme dans d'autres domaines, il s'avère que l'efficacité de la pollinisation n'est pas proportionnelle à la taille du butineur. Un insecte ailé de petite taille semble 'nager' dans le coeur d'une fleur de Rosa rugosa. Il plonge littéralement dans une mer d'étamines jusqu'à s'y immerger pour émerger ruissellant du pollen qu'il transportera jusqu'à la prochaine fleur qu'il visitera. En dépit de sa petite taille, cet insecte accomplit donc parfaitement sa fonction de pollinisateur.

mouche sur rosa
Plus gros, mais tout aussi discret, voici un butineur furtif qui se vautre également dans le pollen et pique une tète à la recherche du nectar...
syrphe sur rosa  syrphe surrosa 2
Autrement plus imposant, un énorme xylocope au vol lourd et bruyant surgit du ciel et vient se poser sur la fleur. Après avoir ravagé le coeur de la rose, il poursuivra son vol, contribuant également au processus de pollinisation.
xylocope
Commenter cet article

jardin en valois 09/06/2010 07:39


Oui, sachons les préserver ; ils sont tellement importants. Tes articles sont très intéressants et tes photos magnifiques.


Les insectiflores 10/06/2010 17:54



Merci pour les encouragements. Les récents articles consacrés aux pollinisateurs se veulent un prélude à notre prochaine participation à l'opération SPIPOLL (Suivi
Photographique des Insectes Pollinisateurs) menée par le Museum d'Histoire Naturelle.(www.spipoll.fr) Il est
proposé de devenir un paparazzo de butineurs. Je t'invite à y participer !