Las des asters austères ?

par Les insectiflores

IMGP4254
 IMGP4251

Si vous vous êtes lassés du bleu fade de certains asters, voici deux asters novae-angliae aux couleurs nettement plus flashies : September ruby (supra) et Constance (infra). Ils comptent au nombre des variétés que Françoise Cottier préfére. lire l'article 'Les Asters, stars de l'automne' par Marianne Lavillonnière in L'Art des jardins, n° 6, automne 2010, pp 45-61.

Constance y est décrit comme violet tirant sur le pourpre. D'une hauteur d'1 mètre, cet aster est très florifère. September ruby, rouge rubis bien sûr, est légérement plus haut et peut-être moins florifère.

La floraison des asters est en avance de plus d'un mois. Cette précocité n'est pas sans incidence. En effet, alors que, l'année précédente, les asters photographiés attiraient abeilles et papillons (voir la vidéo réalisée à l'automne 2010 qui en témoigne), nul hyménoptère, au demeurant plutôt rare actuellement, ne vient les butiner. Pas même les guêpes, pourtant surreprésentées en 2011, ne semblent s'y intéresser ! 

Commenter cet article