Rosa, rosam, rosae...

par Les insectiflores

Malgré la sécheresse plus que préoccupante, les rosiers anciens déclinent leurs floraisons :
IGP3442
 Un classique de la rose ancienne, Rosa gallica 'Charles de Mills'.
 eveque
Un autre classique, le rosier gallique 'Évêque', à la somptueuse robe violette qu'un prélat de l'église n'aurait pas reniée.
 IGP3423
Enfin, une rose ancienne très double présentant une fleur en coupe creuse globuleuse en forme de chou. Dégageant un parfum puissant, cette variété d'un joli rose n'est pas identifiée. Elle provient en effet d'une bouture prélevée dans une haie. Peut-être une centifolia (rose centfeuille) ?
Commenter cet article

Pastyme 03/09/2011 18:55


Je découvre avec plaisir votre blog....de bien belles roses...il ne manque plus que l'odeur...

Ce petit poéme pour éventail de Paul Claudel est tout indiqué

Tu m'appelles la Rose
dit la rose,
mais si savais mon vrai nom
je m'effeuillerais aussitôt.


Les insectiflores 05/09/2011 20:34



Bonsoir, très joli poème inspiré des haikus japonais, Néanmoins, en bon jardinier, j'aime connaitre le nom des roses que je plante. Je dirais même que le nom participe du charme : Cuisse de
nymphe, La Belle sultane, .... Merci pour le message, cordialement