Syrphe rhingia campestris : le syrphe 'à long nez' des champs

par Les insectiflores

publié dans Syrphe

Après la diffusion le 18 mai sur Arte du documentaire 'Le Mystère de la disparition des abeilles', ce n'est pas sans plaisir que sont observées des abeilles. Elles n'ont donc pas totalement disparues ! Il ne faudrait pas pour autant oublier tous les butineurs anonymes, ces 'petites mains' de la pollinisation photographiées ci-dessous dans leurs oeuvres :

 blog2-copie-1.jpg

Il s'agit d'une variété de syrphe. Dotée d'un grand nez et vivant en zone rurale, son nom est rhingia campestris.    
 blog1
Si les adultes jouent un rôle dans la pollinisation, les larves de cette mouche sont coprophages. C'est à dire qu'elles se nourrissent des excréments de bovins. Le Bazois étant une terre d'élevage bovin, les charolais, il est logique que cette espèce de syrphe soit très présente.
 blog3

 

Commenter cet article

frederique 12/09/2010 11:11


je viens de faire un petit tour et je trouve ce blog très beau et bien documenté Belle initiative que ce jardin
bon dimanche


Les insectiflores 15/09/2010 05:48



Merci pour ces encouragements