Une plante t'y pique : l'ajonc d'Europe (Ulex europaeus)

par Les insectiflores

Appartenant à la famille des papilionacées, l'ajonc, à la faveur d'une fin d'hiver plus que clémente, a fleuri dès le mois de mars. Avec les chaleurs de ces derniers jours (26° relevé à Nevers !), sa floraison a encore gagné en intensité.

Ses fleurs dégagent par beau temps un (très léger !) parfum un peu sucré aux fragrances, dit-on, de noix de coco ou d'amande amère. Si abeilles et autres bourdons semblent attirés par la fleur, ils ne la butinent que peu, c'est du moins ce qu'il ressort de l'observation. Néanmoins, un insecte a été surpris sur l'ajonc en flagrant délit de butinage forcené...

ajonc1  
   ajonc2
 ajonc3  

Ce sont les épines longues et acérées hérissant les rameaux de l'ajonc qui constituent la spécificité de cette plante. Cette coccinelle ne s'y est pas trompée et a passé la journée à l'abri des redoutables piquants. Les oiseaux nichent dans les plus grands sujets mettant ainsi leurs nichées hors de portée des chats les plus téméraires.

coccisurajonc

Les arbustes/ Bolliger, Erben, Grau et Heubl, Paris, Ed. Solar, 1985 ; p. 104.

"L'Ajonc a sa place au jardin" / Yves Rochelle in Jardin pratique, n° 179, mars-avril 2011 ; pp. 28-30.

Commenter cet article