L'abeille cotonnière file un mauvais coton

par Les insectiflores

publié dans Hyménoptère

Les capitules d'Echinops bannaticus ont attiré une Anthidie cotonnière au curieux comportement...

L'abeille cotonnière file un mauvais coton
 

Patrouillant sans cesse et ne se posant  que pour butiner, l'Anthidie repousse tout insecte qui pénètre dans la zone autour du capitule. Ce comportement territorial agressif caractérise ' L'Anthidie cotonnière : un mâle vindicatif' (Alain CIPIERE) qui ne tolère aucun intrus dans le pré carré qu'il s'est choisi pour se nourrir et se reproduire.

A la lumière de cette information, outre que l'on déduit que l'anthidie photographiée serait de sexe mâle, deux hypothèses peuvent être émises :

  1. les fleurs d'Echinops contiennent du pollen et de grandes quantités de nectar au fond de leur tube. Ce qui attire de nombreux hyménoptères, des bourdons notamment, dont les pièces buccales leur permettent d'accéder au nectar. Notre Anthidie s'est donc judicieusement orientée vers une plante à même de satisfaire ses besoins alimentaires.

  2. les Anthidies femelles collectent des fibres (poils) sur certains végétaux pour confectionner leur nid. Or, la feuille d'Echinops présente un revers cotonneux répondant aux besoins de l'abeille cotonnière. Cette dernière est donc susceptible de s'approcher de l'Echinops et de pénétrer dans le territoire du mâle qui trouvera alors un partenaire pour se reproduire.

Choisir l'Echinops pour établir son territoire ne relève donc pas du hasard pour l'anthidie mâle !

L'abeille cotonnière file un mauvais coton
Commenter cet article